Nathalie Decoster, toujours accompagnée de son fidèle messager “petit bonhomme”, explore un nouveau monde: les poils !
Dans la pensée collective, le sujet flirte indéniablement avec “l’interdit”… et c’est précisément ce qui intéresse Nathalie Decoster : voir les choses telles qu’elles sont et non pas telles que nous sommes!


Faire tomber les tabous, s’affranchir des normes établies et des conditionnements qui nous formatent pour accéder à sa propre vérité. Eloge des sens, des émotions, de l’instinct et de la spontanéité, dont l’idée sous-jacente n’est autre que l’acceptation de soi face au refoulement et au “qu’en dira-t-on“, tel est l’objet de la nouvelle thématique de Nathalie Decoster.
Ainsi, sur le plan créatif, cette allégorie se matérialise par un phénomène étonnant aux confins de la métamorphose : du bronze, infaillible et redoutable matière première, s’extirpent, naissent, poussent, évoluent des poils en tous genres, plumes, pelages, fourrures, le drapant ainsi d’une voluptueuse dimension sensuelle.


Nathalie Decoster raconte avec légèreté, poésie et infinie simplicité, le Commun des mortels : rencontre, coup de foudre, amour, intimité, sexualité autant de phénomènes naturels à construire !
Est suggérée la nécessité de l’introspection et de la solitude comme pierres angulaires des étapes constitutives de son propre chemin de vie ; chaque étape étant une forme de «Renaissance» devenant motrice d’une envie d’avancer plus encore, pour humblement, un jour atteindre le «Nirvana» et qui sait, peut être le «Septième ciel» !

© 2020 NATHALIE DECOSTER

Mentions Légales