PHILOSOPHIE

L'Homme et le Temps

Comme la vie, comme le temps, l’œuvre de Nathalie Decoster est ambivalente.

Elle propose un temps tour à tour opportunité (Rencontre dans le temps), ciment des passions (la Force du temps), jouissance, espoir… Mais elle donne aussi à voir l’aspect inégal du combat de l’homme contre le temps (Le temps qui échappe, Le temps qui l’emporte), la fuite en avant qui résulte la vie moderne. À nous de retenir de ces visions complémentaires celle qui trouve en nous un écho familier.

Cependant, que l’on voie dans “la roue du temps” un Sisyphe qui pousse son fardeau pour l’éternité ou un homme dont la volonté parvient à façonner le temps ; que l’on se reconnaisse dans la “Routine du quotidien” ou dans son pendant plein de fantaisie, “Rupture du quotidien”, on ne sera pas insensible à la leçon de vie qui nous est ici proposée.

C’est dans la philosophie de Sénèque que Nathalie Decoster a puisé les fondements de sa sagesse amusée, sa lucidité épanouie. Chacune de ses sculptures nous souffle un secret de vie, un code d’accès pour la sérénité. Ici, ce sera donner son temps à d’autres, ailleurs saisir sa chance, vivre au présent, refuser de se laisser déborder par le temps…   Car nous ne sommes pas seulement des spectateurs qui avons le choix pour accepter le temps et ses corollaires-la vie, la mort- ou faire l’autruche, nous sommes aussi des acteurs dans le temps.  Nous laissons des traces de notre passage (Traces du temps) nous percevons le temps différemment selon notre âge (Relativité du temps), nous pouvons dompter notre propre temps (La maîtrise du temps, La roue du temps), nous pouvons paradoxalement, comme dans toute prison, y construire un espace de liberté et de joie. Symboles, des concepts purs : fourches, pots en zinc, cloches de verre, têtes de balais, copeaux de bois…

Toutes ces formes et ces matières, dont Nathalie Decoster aime tant jouer, viennent exprimer à la fois une réalité et une abstraction. Continuité dans l’ambivalence fondamentale entre la sérénité et l’appréhension face au destin humain. La plupart des sculptures de Nathalie Decoster reflètent la dualité de la vie et nous proposent plusieurs lectures, entre gaieté et tristesse, entre crainte et espoir.

Matisse disait : « L’importance d’un artiste se mesure à la quantité de nouveaux signes qu’il aura introduits dans le langage plastique… ». Le travail de Nathalie Decoster est effectivement ponctué de signes qui n’appartiennent qu’à elle. Son petit homme s’obstine à marcher dans le fil du temps, à construire son destin, alors même qu’il est confronté au cycle de la vie et de la mort, aux forces de la nature ou encore aux autres hommes.

© 2020 NATHALIE DECOSTER

Mentions Légales 

MENU